mercredi 24 juin 2015

Aidons nos enfants à grandir - JJ Leprince

« L’enfant grandit. »

2 Rois 4.18

 

« Nos fils sont comme des plantes Qui croissent dans leur jeunesse; Nos filles comme les colonnes sculptées Qui font l’ornement des palais. »

Psaume 144.12

 

Quoi de plus normal que de voir son enfant grandir ?

Il est en effet un être en formation, un adulte en devenir. Le psalmiste dit que nos fils, dès l’enfance, sont comme des « plantes qui poussent vigoureusement » (Psaume 144.12, Semeur) et le désir de Dieu n’est pas qu’ils croissent d’une façon tordue, mais qu’ils s’épanouissent jusqu’à devenir cet arbre « planté près d’un courant d’eau, qui donne son fruit en sa saison » (Psaume 1.3).

L’enfance est le moment favorable pour enseigner les vérités chrétiennes, la foi en Jésus. Ce temps ne reviendra pas…

Lire la suite...





samedi 5 avril 2014

« C’est pour cet enfant que je priais » 1 Samuel 1.27 (1ère partie) - JJ Leprince

Chaque parent, chaque animateur de classe biblique, n’a pas seulement le pouvoir de prier, mais le devoir de le faire pour les enfants que Dieu lui a confiés. Le fait de parler à Dieu de nos enfants, est d’une importance capitale.

Laissons-nous enseigner par la prière d’Anne.

Lire la suite...





samedi 25 janvier 2014

La prière produit du changement (Claudine Ettori)

Pourquoi prions-nous ? Pour être entendus de notre Père céleste et pour que les choses et les êtres changent ici-bas, par la grâce de Dieu. Mais, nous attendons-nous toujours à l'intervention divine après avoir prié ?

... Si nous demandons quelque chose qui est conforme à sa volonté, il nous écoute. Et si nous savons qu’il nous écoute,
nous savons aussi que l’objet de nos demandes nous est acquis.

1Jean 5.14-15

Si les conditions sont remplies, la prière a un réel impact, principalement dans quatre directions.

Changement personnel (1Samuel 1.1-18)
Anne vit un drame, elle est mariée mais n'a pas d'enfant car Dieu l'a rendue stérile. À l'époque, cela constitue un véritable déshonneur. Sa douleur est accentuée par l'attitude odieuse de Peninna qui cherche à l'irriter contre Dieu (
6). Jusqu'au jour où, exaspérée après tant d'années de souffrance (7), elle répand vraiment son âme devant Dieu (10-12). La situation n'a pas encore changé, sa rivale est toujours la même, mais Anne est différente, son visage en témoigne (18).
Certaines situations permises par Dieu dans nos vies peuvent parfois nous laisser perplexes. Nous nous
attendons à un changement... chez les autres ! Mais c'est avant tout une affaire entre Dieu et nous. Laissons-le faire un miracle dans notre cœur. 

Lire la suite...





mardi 3 décembre 2013

Le crie du coeur (Jean-Jacques Leprince)

« Leur cœur crie vers le Seigneur » (Lamentations 2.18)
 
La prière pour les enfants de nos classes bibliques n’est pas une option mais un devoir vital. Elle ne devrait pas être négligée et reléguée à la seconde voir à la troisième place. C'est notre privilège et notre responsabilité que de prier pour eux. Si nous ne trouvons pas le temps de le faire, il serait bon de revoir nos priorités.

La prière devrait être notre première démarche, pas la dernière. 

Lire la suite...





lundi 11 novembre 2013

Je crie à Dieu (Jean-Jacques Leprince)

 Hand-to-sky-TFT.jpg« Et moi, je crie à Dieu, et l’Éternel me sauvera.

Le soir, le matin, et à midi, je soupire et je gémis, Et il entendra ma voix.» (Psaume 55.17-18).

Le roi David ainsi que le prophète Daniel, fréquentaient le lieu secret de la prière. Chacun, malgré sa fonction -l’un était roi en Israël et l’autre premier ministre à Babylone (Daniel 6.10)- s’y adonnait trois fois par jour. Tous deux avaient appris à bien gérer leur temps pour être en communion avec Dieu, à trois reprises dans la journée. Ils connaissaient, par expérience, l’importance de ce rendez-vous divin, au quotidien.

Qu’en est-il pour chacun d’entre-nous ?

Lire la suite...





- page 3 de 8 -