Le papa l'aurait, certes, atteint plus vite s'il était parti seul en laissant son fils à la maison devant n'importe quel programme de télévision ou site inPère et l'éducation chrétienneternet, mais il aurait manqué de partager la joie et les progrès de son fils.

Combien de pères, tellement zélés pour gravir seuls les hautes montagnes spirituelles, oublient leur épouse et leurs enfants ! La famille toute entière devrait être "encordée" avec le père car il a reçu de Dieu la fonction de chef de la famille (1 Corinthiens 11.3 : Ephésiens 5.23).

Son rôle est de montrer l'exemple et de marcher en tête, dans la bonne direction ("chef" signifie "tête" en grec), avec pour objectif prioritaire d'amener ses enfants à la maturité spirituelle.

N'est-ce pas là l'ordre de Dieu : "Et vous, pères, n'irritez pas vos enfants mais élevez-les en les corrigeant et en les instruisant selon le Seigneur" (Ephésiens 6.14 : "élevez" signifie en grec "nourrir jusqu'à maturité").

Durant toute cette marche faite au pas des plus petit (Genèse 33.14), les enfants liront à travers la vie de leurs parents, à l'Eglise comme à la maison, la meilleure des traductions de la Bible !