1 – Elkana rend fidèlement un culte à Dieu :

Elkana, en tant que chef de famille, montre l’exemple. Chaque année, il monte avec toute sa famille à Silo où se trouve l’arche de Dieu pour se prosterner devant l’Éternel  et Lui offrir des sacrifices (3). Heureux le père qui peut déclarer : « Me voici, moi et les enfants que Dieu m‘a donnés. » (Hébreux 2.13). Heureuse la famille dont le papa veille sur la vie spirituelle de tous les membres de son foyer et qui, comme le berger les conduit dans les sentiers de la justice.

2-Elkana montre l’exemple :

Les enfants ont un plus grand besoin de modèles que de critiques. Ils imitent aussi leurs parents : c’est un fait indéniable. Permettez-moi de vous poser cette question : « Que voit votre enfant chaque jour dans votre maison ?  Vous voit-il lire votre Bible chaque jour ou uniquement le dimanche à l’église ? » L’enseignement des enfants se fait non seulement par les oreilles, mais aussi par les yeux.

3- Anne est une femme de prière :

Anne aussi monte chaque année à la maison de Dieu. Elle répand son âme avec larmes devant l’Éternel. N'est-ce pas ce qu'elle a de mieux à faire ? Plus tard nous la retrouvons dans cette attitude de prière : « Anne pria » (1 Sam.2.1). Le fait de prier, de parler à Dieu est une importance capitale dans tous les domaines de la vie familiale.

Dieu vous voit-il prier dans votre maison ?

4- Anne a bon caractère :

Face aux paroles blessantes du sacrificateur Éli, elle réagit sans s’irriter, tout comme elle le fait face aux paroles mortifiantes de Peninna(6). Cet esprit doux et paisible est semblable à une parure incorruptible qui a une grande valeur devant Dieu (1 Pierre 3.4). Vos enfants, vos voisins remarquent-ils cette parure incorruptible sur votre vie ?

Éli, sûrement confus d’avoir eu un mauvais jugement à l’égard d’Anne, lui adresse une parole pour la réconforter : « Va en paix, et que le Dieu d’Israël exauce la prière que tu lui as adressée ! »(17). A ces mots, Anne se lève, et accepte de manger, son visage n’est plus triste(18).  La paix de Dieu remplit son coeur (Philippiens 4:6-7).

5- Elkana et Anne sont reconnaissants :

Le lendemain, Elkana, rempli de reconnaissance,  se lève de bon matin avec sa famille et, après s’être prosternés devant l’Eternel, retournent dans leur maison à Rama(19). Nous sommes appelés à offrir en tout temps, aussi bien à l’église, qu’à la maison un  « sacrifice de louange » (Hébreux 13.15). Dans la plupart des versets de la Bible, il est traduit : « Elkana et sa famille ». Alors il nous est permis de nous poser cette question : « Peninna, la rivale d’Anne, était-elle présente ? ». Rien en tout cas, nous dit qu’elle n’y était pas. Ceci nous montre une nouvelle fois, le caractère doux et paisible d’Anne et son désir de pardon.

En tant qu’élus de Dieu, nous devons être reconnaissants, mais aussi être en paix les uns les autres (Colossiens 3.15).

Est-ce que ces sentiments règnent dans votre maison ?

 

Fin de la première partie.

Jean-Jacques Leprince