Nous devons nous débarrasser de tout ce qui n’est pas essentiel dans notre programme de la journée : savoir interrompre un feuilleton peu édifiant à la télé, fermer son ordinateur, et délaisser d’autres choses futiles pour nous connecter à Dieu.

Mener à bien son temps de prière, c’est avoir l’assurance que Dieu prendra soin de nous et des nôtres. Aujourd’hui, Jésus nous invite à le rencontrer : « Toi, quand tu pries, entre dans ta chambre… » (Matthieu 6.6).

Attention, Jésus ne nous convie pas à une compétition pour impressionner les autres. N’imitons pas les hypocrites, qui aiment à prier devant tous, pour être vus (Matthieu 6.5), mais soyons fervents et aspirons à ce cœur à cœur, seul avec lui.

Nous avons tous été créés afin d’être en relation avec Dieu. La prière est souvent comparée à la respiration de l’âme. Et lorsque cette relation devient plus intime, nous goûtons non seulement à la présence du Seigneur, mais il insuffle aussi en nous sa force, comme le sarment reçoit la vie du cep.

Là, dans le lieu secret, Dieu t’entend et reçoit favorablement tes cris, tes soupirs, tes gémissements comme le déclare le psalmiste : « Il entendra ma voix ». Là aussi dans le lieu secret, ton Père te voit, car dans la prière, le cœur sans les mots est préférable aux mots sans le cœur (Matthieu 6.6).