Réfléchir

Nous connaissons tous l’expression « Tel père, tel fils », dont la signification pourrait être : le fils a les mêmes qualités, les mêmes défauts que son père. Si nous ne pouvons pas souscrire en totalité au sens de ce proverbe séculier, il n’en demeure pas moins vrai que les enfants héritent des bonnes ou mauvaises habitudes transmises par leurs parents. Dans les Évangiles nous découvrons que Jésus n’est plus appelé le fils du charpentier, mais « le charpentier » (Marc 6.3). Son père, Joseph, lui a transmis les bons gestes, des conseils et aussi l’amour du bois. Cela ne signifie pas qu’un fils doit obligatoirement choisir le métier de son père, mais que la transmission d’un savoir-faire, d’une passion et surtout de la foi, ne peut se faire qu’en vivant à proximité de son enfant.

En effet, dans la Bible, le mot « transmettre » (en grec : paradidomi) est généralement traduit par « mettre entre les mains d’un autre » ou « enseigner ». Ce mot est constitué de deux racines : « Para » (auprès, près de) qui a donné le mot « parent » et « Didomi » (donner un cadeau, un écrit, une instruction). C’est pourquoi, il n’est pas possible de transmettre quelque chose à notre enfant, si nous ne vivons pas à côté de lui.

Ainsi, transmettre la foi aux enfants est une tâche que Dieu réserve avant tout aux parents. Les pasteurs et les animateurs des groupes d’instruction biblique ne sont là que pour compléter votre enseignement qui est fait jour après jour avec grâce et amour dans votre maison, lieu de transmission. Votre enfant a besoin que vous lui donniez votre capital temps et votre amour, afin de parler, chanter, prier, sans oublier de jouer avec lui. Ne manquez pas ces bons moments, clef d’une bonne transmission.

Chers parents, réfléchissez à l’exemple puissant que vous donnez à votre enfant par votre conduite à la maison et soyez encouragés, Dieu est à vos côtés pour vous aider à lui transmettre votre foi.

Jean-Jacques Leprince

 

Prier

- Pour que le désir de transmettre la foi s’éveille dans le cœur de chaque parent et famille (grands-parents, oncles et tantes, cousins, cousines...)
- Pour que la transmission par l’exemple et l’en
thousiasme habite les foyers chrétiens

- Pour que les valeurs morales et spirituelles de la Parole de Dieu soient transmises sans compromis
- Pour qu’il y ait encore davantage d’outils pour ai
- der au culte «famille» à la maison et à l’église

Remercier

- Pour le développement des thèmes sur la famille et des cultes familles dans nos églises
- Pour la Conférence D6 qui a lieu tous les 2 ans et dont l’objectif principal est «Deutéronome 6.5/7»

Mon défi

Que nos familles transmettent la vie de Jésus autour d’elles malgré l’opposition de notre société