2. BESOIN D'AMOUR

" Tu aimeras ton prochain comme toi-même". Qui est notre prochain ? Pour les parents, c'est leur enfant. L'enfant a besoin d'amour pour se développer normalement. Pour aimer son enfant, il faut s'aimer soi-même, c'est à dire s'accepter tel que nous sommes, être bien dans sa peau.

Jean-Baptiste avait pour mission, entre autre, de ramener le coeur des pères vers les enfants. Luc 1.17

Aimer, c'est avoir le contact avec les enfants. Les parents de l'enfant Jésus, alors qu'il n'avait que 12 ans, ont connu bien des angoisses car ils ont perdu le contact avec leur fils durant une journée entière. Ils ont dû le chercher 3 jours avec angoisse. Luc 2.43-48

L'enfant aura besoin d'être enseigné sur l'amour de Jésus à son égard : Jésus qui pardonne les péchés, qui guérit les maladies, qui écoute la prière des petits enfants, qui reçoit leur adoration...

3. BESOIN DE NOURRITURE SAINE

" L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu". L'enfant a besoin de la Parole de Dieu pour se développer. Il faudra adapter la quantité à son âge. Il faudra prendre un temps chaque jour pour lui apporter la parole de Dieu dès qu'il est en état de comprendre. Il est bon d'avoir un culte de famille avec les enfants.

Si nous ne nourrissons pas correctement l'enfant, le monde va lui donner une nourriture empoisonnée qui risque de le rendre malade spirituellement et moralement pour toute la vie.

4. BESOIN D'INSTRUCTION

Les choses de Dieu ne montent pas d'elles mêmes au coeur de l'homme. Il faudra instruire l'enfant sur les valeurs morales et spirituelles. Ce n'est pas le monde matérialiste qui le fera, mais ce sont les parents chrétiens et l'église.

Prov. 22.6 Cette instruction doit se faire dans les premières années de la vie, elle doit commencer à 3 ans au plus tard. On ne peut laisser le choix à l'enfant : il y a devant un chemin qu'il doit suivre Le drame des Ninivites, c'est qu'ils ne discernaient pas leur droite de leur gauche, c'est à dire le bien du mal, c'est aussi le drame de notre génération.

5. BESOIN DE PROTECTION

Comme nous protégeons l'enfant contre les maladies avec les vaccins, il faudra le protéger contre le péché, et toutes les agressions du Malin en le rendant fort par la Parole de Dieu. Le Diable n'a aucune pitié des enfants.

Quand le Diable est venu attaquer Jésus, Jésus a su se défendre par la Parole de Dieu et à chaque fois il a répondu "Il est écrit..." et le Diable fut vaincu. Si l'enfant connaît les Ecritures, il saura se défendre contre le Malin. N'oublions pas que la Parole de Dieu est une épée efficace pour nous défendre contre le péché. Ne lui faites pas respirer l'atmosphère polluée du monde mais "la bonne odeur de Christ".

Il faut aussi prier régulièrement pour les enfants Lam 2.19

6. BESOIN DE DISCIPLINE

Le monde est laxiste parce qu'il a l'esprit du monde. La Bible enseigne qu'il faut discipliner les enfants et le faire dès la naissance, c'est une preuve d'amour envers eux et un service que vous leur rendrez. Prov. 3.11-12 La discipline n'admet aucune brutalité ou moquerie envers l'enfant. La discipline doit être édifiante.

Dans un match de football, il y a des règles, des limites au terrain, des arbitres pour surveiller et siffler les fautes afin que le jeu se déroule correctement. A l'enfant, il faut donner des règles, des limites, et il faudra punir lorsque celles-ci ne sont pas respectées. L'enfant pourra vivre heureux dans les limites que nous lui aurons fixées.

La discipline de l'enfant le prépare pour l'avenir, le sécurise, elle place des repères et des garde-fous, c'est la balustrade de Deut. 22-8

7. BESOIN D'UN MODELE

L'enfant est un imitateur. Ce que l'enfant voit est plus important que ce qu'il entend.

L'enfant subi profondément et durablement l'influence de ceux qui l'entourent. La première bible que l'enfant lira, c'est la vie de ses parents. Les parents doivent se sanctifier à cause de leurs enfants.

Timothée a eu de bons exemples avec sa mère et sa grand mère 2Ti 1.5 et Paul demande à Timothée d'être à son tour un modèle 1Ti 4.12 Le coeur de l'enfant est comme de l'argile que le potier travaille. Notre objectif c'est d'en faire un enfant de Dieu. Ce travail commencera dès la naissance

Ne négligeons pas de répondre aux besoins des enfants sous prétexte qu'ils sont petits. Leurs besoins sont aussi importants que les vôtres. Auriez-vous l'idée de ne pas donner à manger à un enfant sous prétexte qu'il est tout jeune encore? Mais plus l'enfant est petit, plus nous devons être attentifs à satisfaire tous ses besoins.