Cependant, si nous lisons la Bible comme n’importe quel autre livre, cela ne sert à rien. Nous devons garder ces paroles dans notre cœur et les vivre pleinement. « Si vous savez ces choses, nous dit Jésus, vous êtes heureux, pourvu que vous les pratiquiez » (Jean 13/17).

Mais revenons à nos 5 lectures. Une autre exhortation qui nous est apportée ici est la transmission de la Parole. Paul dira « instruisez–vous et avertissez–vous réciproquement », tandis que Moïse nous exhorte à vivre la parole de Dieu au quotidien et surtout avec nos enfants « Vous les enseignerez à vos enfants, et vous leur en parlerez quand tu seras dans ta maison, quand tu iras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras. ». Le premier bénéficiaire de la richesse de la Parole de Dieu ancrée dans votre cœur sera votre enfant. C’est un principe biblique qui ne souffre d’aucune ambigüité (Deut.6/7 ; 11/19 ; 32/46, Psaume 78/3, Éphésiens 6/4).

La Bible se vit au quotidien, dans la maison avec ceux qui nous entourent et même durant les périodes de vacances (Deut.11/19).N’ayons pas peur de lire la Bible en famille, de raconter ces histoires merveilleuses le matin au petit-déjeuner ou encore au moment du coucher. Il est plus intéressant de raconter les merveilles de Dieu à un enfant lorsqu’il se couche, que de lui raconter des histoires de sorcières qui jettent des sorts ou de vampires qui terrifient le monde.

Pour Dieu, il est important que nous transmettions ce pain de vie à nos enfants. Instruire son enfant, « n’est pas une chose sans importance pour vous ; c’est votre vie » (Deut. 32/47).Tout ceci n’est pas en vain, l’enfant en grandissant, gardera aussi ses paroles dans son cœur (Prov. 22/6). En obéissant à ces principes divins,  Dieu nous comble de ses bienfaits : « Et alors vos jours et les jours de vos enfants seront aussi nombreux que les jours des cieux le seront au–dessus de la terre » (Deut. 11/21).

Oui, la Bible et un merveilleux Trésor que l’on garde dans notre cœur et que  l’on distribue autour de nous.

Thierry BEAUCOUSIN (Avec l'aide précieuse de JJ Leprince)