Tag - Jean-Jacques Leprince

mardi 3 décembre 2013

Le crie du coeur (Jean-Jacques Leprince)

« Leur cœur crie vers le Seigneur » (Lamentations 2.18)
 
La prière pour les enfants de nos classes bibliques n’est pas une option mais un devoir vital. Elle ne devrait pas être négligée et reléguée à la seconde voir à la troisième place. C'est notre privilège et notre responsabilité que de prier pour eux. Si nous ne trouvons pas le temps de le faire, il serait bon de revoir nos priorités.

La prière devrait être notre première démarche, pas la dernière. 

Lire la suite...





lundi 11 novembre 2013

Je crie à Dieu (Jean-Jacques Leprince)

 Hand-to-sky-TFT.jpg« Et moi, je crie à Dieu, et l’Éternel me sauvera.

Le soir, le matin, et à midi, je soupire et je gémis, Et il entendra ma voix.» (Psaume 55.17-18).

Le roi David ainsi que le prophète Daniel, fréquentaient le lieu secret de la prière. Chacun, malgré sa fonction -l’un était roi en Israël et l’autre premier ministre à Babylone (Daniel 6.10)- s’y adonnait trois fois par jour. Tous deux avaient appris à bien gérer leur temps pour être en communion avec Dieu, à trois reprises dans la journée. Ils connaissaient, par expérience, l’importance de ce rendez-vous divin, au quotidien.

Qu’en est-il pour chacun d’entre-nous ?

Lire la suite...





mercredi 13 février 2013

Que voit-on dans ta maison ? - 2ème Partie (Jean-Jacques Leprince)

Dans l’article précédent, nous nous sommes laissé interpeller par la question du prophète Ésaïe au roi Ézéchias : « Qu’ont-ils vu dans ta maison ? » (2 Rois 20.15), et nous avons commencé à visiter la maison d’Elkana.

Dans la Bible le mot « maison » signifie aussi « famille ». Dieu ne dissocie pas la maison de la famille. Ainsi je vous invite à continuer de découvrir cette « maison famille » et les principes de vie qui la motivent.

Anne, nous l’avons vu, est une femme de prière, et Dieu lui accorde cette grâce de devenir enceinte. Elle met au monde un fils qu’elle nomme Samuel (1 Samuel 1.20).

Continuons d’apprendre d’Anne et d’Elkana.

Lire la suite...





mercredi 30 janvier 2013

Que voit-on dans ta maison ? - 1ère Partie (Jean-Jacques Leprince)

La maison d’Elkana (Ière partie)

« Qu’ont-ils vu dans ta maison ? »(2 Rois 20 : 15). C’est la question posée par le prophète Ésaïe au roi Ézéchias.

Au-delà de ce récit où Dieu met à l’épreuve le roi de Juda (2 Chroniques 32.31), il y a un enseignement très important pour chacun d’entre nous. En effet, cette même demande peut nous être posée : « Que voit-on dans ta maison ? »

Pour vous aider à répondre à cette question, visitons aujourd’hui la maison d’Elkana (1 Samuel 1).

Nous y découvrons une situation douloureuse : Anne, la femme d’Elkana est stérile. En Israël à cette époque, une femme stérile était considérée comme une désapprobation de Dieu. Peninna, la seconde femme d’Elkana a des enfants, et au milieu des siens, prodigue à Anne des mortifications pour l’irriter (1 Sam. 1.6). Quelle ambiance! Néanmoins, dans cette maison, nous voyons deux personnes pratiquant la piété malgré un environnement difficile. Qu’apprenons-nous d’elles ?

Lire la suite...





samedi 8 septembre 2012

La véritable foi se vit en premier chez soi (Jean-Jacques Leprince)

On raconte l’histoire de plusieurs pasteurs qui discutent entre eux de la meilleure traduction de la Bible.  L’un aime particulièrement telle version parce que son langage est simple et clair. Un autre préfère une édition plus érudite parce que fidèle aux textes originaux. Un troisième affectionne tout particulièrement la dernière traduction révisée d’un grand professeur de théologie. Alors que chacun argumente son choix, un quatrième pasteur, resté silencieux jusqu’à ce moment, s’écrie : « Je comprends très bien vos préférences et je les respecte, mais laissez-moi vous dire, que pour moi la meilleure traduction de la Bible, c’est celle de ma mère ! » Face à ses collègues surpris d’apprendre que sa mère avait traduit la Bible, il explique :

Lire la suite...





- page 1 de 2